Catégorie
Sous-catégorie
Sous-sous-catégorie
remise en route 2016-03-12

essai / actualisation

SENTIERS TRANFRONTALIERS PYRENEENS 2015-10-03

La réunion des Fédérations de Randonnées

 

C’est Prats (selon le souhait de la très active association de randonnées DELIT TENIM), qui a été choisi pour accueillir pendant 2 jours, dans le cadre de la réunion des Fédérations Pyrénéennes de randonnée, la vingtaine de Présidents (ou représentants) des Fédérations Espagnoles et Andorranes ainsi que des Comités français pyrénéens transfrontaliers pyrénéens.

 

Il doit être discuté, entre autres, de l’état d’avancement du programme chargé d’établir, de l’Atlantique à la Méditerranée, des liaisons entre les GR Français (GR 10) et Espagnol (GR 11). Pour le secteur catalan, une douzaine de sentiers ont été reconnus, répertoriés et validés de l’Andorre au Cap Cerbère sur la Côte Vermeille, le seul pour le moment homologué (le GRT 83) passant à Prats de Molló.

LE PATRIMOINE PRATEEN PERD COUP SUR COUP DEUX DE SES SERVITEURS 2015-10-01

Bernard Homs

 

Outre une vie familiale et professionnelle bien remplie, Bernard Homs, joueur et entraineur de l’équipe locale de rugby, passionné de tauromachie, avait endossé en son temps la terrifiante tenue de l’Ours, et grâce à ses grands talents de cinéaste amateur éclairé, filmé, entre autres, d’innombrables scènes, notamment sur les festivités traditionnelles de Prats, enregistrements qui font ainsi et désormais, partie, avec bonheur, du patrimoine local. Il laissera, à 67 ans, le souvenir d’un homme disponible et dévoué, ne refusant jamais de rendre service.

 

 

Jean Moly

 

Il a aussi quitté, il y a peu, à 9O ans son village natal et sa grande famille, celle de ses tout -proches, mais aussi celle du rugby pratéen (dont il a été le joueur émérite, puis capitaine, dirigeant, et enfin président) ;  également membre dévoué pendant 20 ans du corps des sapeurs-pompiers, il s’est toujours fortement impliqué dans la vie associative ; il s’activait particulièrement dans les fêtes traditionnelles locales, notamment le Carnaval, au cours duquel il avait été un « mémorable Ours ». Figure de Prats de Mollo, Jean Moly, a fait partie de cette génération qui, même aux périodes les plus éprouvantes pour la cité, a fortement contribué, en l’animant,  à la vie sociale locale, et à la rendre attractive.

UNE PRATEENNE DE TALENT 2015-09-19

Marguerite Betsellere

 

Toujours à l’occasion des Journées du Patrimoine, les propriétaires de l’imposante et élégante demeure « PARES » ont eu l’heureuse idée de faire découvrir aux Pratéens, sous la forme d’une exposition de dessins, de portraits, et de photographies, les dons indiscutables et variés (arts plastiques, musique instrumentale, et notamment la harpe, chant ) de Marguerite Betsellere, une de leur arrière- cousine, diplômée des Beaux-Arts et membre de l’Académie Julian, résidant à Toulon mais qui ne manquait jamais de séjourner chaque année dans la cité jusqu’à son décès ,il y a une quarantaine d’années.

LES JOURNEES DU PATRIMOINE 2015-09-19

Les Fontaines Fleuries

 

Comme chaque année en cette saison Prats de Mollo n’a pas failli à la tradition nationale des Journées du Patrimoine, qui ont attiré de nombreux visiteurs (plus de 58O au Fort Lagarde et plus de 600 à l’Eglise paroissiale). Et c’est en décorant chacune de ses nombreuses et antiques fontaines, (tout au long du « Chemin- imaginaire- des Fontaines »), nourries des sources de ses hautes montagnes proches, que Prats de Mollo célèbre à sa manière ces Journées.

 

Un grand nombre d’associations avait, selon la coutume, tenu à décorer à leur façon, avec une originale mise en scène, la fontaine de son choix (les associations Prats Endavant, le Pont de Suspension, Sous toutes les Coutures, la Placeta del Rey, etc... et bien sûr Velles Pedres i Arrels, sans parler du Foyer Rural et de l’Office du Tourisme).

 

Le thème national, (« le Patrimoine du XXI° siècle, une histoire d’avenir »), -qui avait tout de même fait place à une série d’expositions (8) sur la création artistique contemporaine à Prats, - avait été doublé de celui, plus adapté à l’environnement, des « Quatre Saisons », qui avait ainsi inspiré chacune des étapes de ce rustique parcours villageois.

 

 

La Font de l’Esglesia

 

L’ornementation de la « FONT de l’ESGLESIA », qui coule au pied du parvis de l’Eglise, est traditionnellement, à l’occasion des Journées du Patrimoine et des Fontaines Fleuries, assurée par l’association patrimoniale VELLES PEDRES i ARRELS.  Les « Saisons » étant cette année le thème de ces manifestations, c’est, en ce lieu, le Printemps qui a été adopté, qui, en raison du cadre, ne pouvait mieux être figuré que par l’évocation de la Semaine Sainte et de Pâques.

 

Aussi, outre les multiples bouquets de fleurs ornant cette fontaine, c’est une émouvante tradition pascale et  populaire qui a été rappelée, celle de l’impressionnante Procession du Matin de Pâques. En effet dans l’Eglise même, à l’occasion de ces Journées du Patrimoine, un « sentier de lumière » avait été tracé au sol pour les visiteurs, conduisant aux statues de la Vierge voilée de noir et du  Christ Ressuscité, que les fidèles sortent ce matin-là sur l’esplanade au pied de l’Eglise (« el Carrer de Missa »), en les faisant se rencontrer, et, le voile de deuil de la Vierge ôté, s’incliner l’un devant l’autre.

 

CATALOGNE, FETE DE L’OURS 2015-09-19

Une célébration venue du fonds des âges

 

Dans la série « Enquêtes d’ailleurs », Arte (Arte France-Scientifilms, en partenariat avec Kalimago Films, coopérative départementale de production et de distribution de films), a diffusé le court métrage de Philippe Charlier, remarquable d’esprit de synthèse, de vie et de clarté, sur la Fête de l’Ours en Haut Vallespir, et notamment à Prats de Molló. Selon le synopsis, « depuis l’aube de l’humanité et jusqu’au Moyen Age, l’Ours fut considéré comme un ancêtre tutélaire, une divinité, un symbole de puissance, de renouveau, et même de royauté, puisqu’il fut longtemps, symboliquement, le roi des animaux en Europe, et célébré comme tel…Philippe Charlier, (NDLR : aidé de François Boutonnet, cinéaste et spécialiste du sujet) décode les rituels et les symboles de cette célébration… ;  en compagnie du préhistorien Jean Clottes (la Grotte Chauvet), il revient sur les rapports particuliers des premiers hommes avec la plantigrade »,

PRATSIMAGE 2015 2015-09-05

UN CONCOURS DE PHOTOGRAPHIES DE QUALITÉ

 

Précédemment annoncé sur le présent Site (page 3), le concours PRATSIMAGE 2015 organisé par l’Association des Artisans et Commerçants de Prats de Mollo, destiné aux amateurs et aux professionnels, a été clôturé le 25 aout 2015. Rappelons que parmi les 4 catégories prévues, une concerne le patrimoine naturel et l’autre le patrimoine historique.

 

Le 5 septembre, au  terme de 4 heures de délibération, le jury (composé notamment d’un cinéaste et d’un photographe professionnels) a accordé son Grand Prix à la remarquable photo d’un « Gypaète Barbu » (Lionel Laporte) ; pour la catégorie « patrimoine historique » à celle du  « Fort Lagarde en hiver » (Jacques Miot) ; pour la catégorie « patrimoine naturel » à la photo d’un « isard dans  la neige » (Lionel Laporte), à laquelle on peut rattacher « la courge à l’escargot » de Marion Guisset (pour le titre de jeune photographe).

 

Ces vues, toutes d’excellent niveau, sont visibles au cours du mois de septembre à la salle polyvalente de cinéma Palace. Notons que, pour une participation encore plus active du public, les visiteurs sont invités, en vue d’un « Grand Prix Public » à désigner eux-mêmes, anonymement et parmi les non lauréats, leur œuvre préférée, 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

UN CHIFFRE BIEN PROMETTEUR 2015-09-05

   Le 100° numéro de « l’Arbre Mentider »

 

Il y a peu, s’est produit à Prats de Mollo un évènement discret, celui de la mention, en tête du Petit Journal, du chiffre « 100 », numérotation surement  peu remarquée, tellement cette gazette locale fait désormais partie intégrante du paysage de la cité, sa parution chaque semaine étant désormais considérée comme naturelle, et incontournable.  Son vrai titre est du reste « l’Arbre Mentider », qui se réfère au nom attribué par les villageois à cet orme imposant, planté lors de la Révolution aux abords de la Porte de France, et qui perdait, selon la légende, une feuille à chacune des « menteries » débitées sous son ombrage par les citadins les plus hâbleurs.

 

Feuilles pour feuilles, ce sont désormais celles en papier, qui ont pris symboliquement (mensonges à part, cela va de soi…), la relève de ce vénérable spécimen de la famille des « Ulmacées », rongé par le temps et les insectes. Ainsi c’est grâce à cet irremplaçable média que les « fervents » de Prats de Mollo, (y résidant ou non, grâce au Web) sont informés à temps,- accompagnées de succincts commentaires, et agrémentées de vues évocatrices, - des diverses activités se déroulant dans la cité, d’ordre pratique, ou de loisirs et de détente, mais aussi des nombreuses manifestations associatives et culturelles,..

 

Et c’est  à ces deux derniers titres que notre Site, se doit, -solidaire des autres entités qui concourent à la vitalité de la ville,- de saluer  une telle initiative, ( à laquelle il est souhaité longue vie), lancée il y a un peu plus de trois ans, par un enfant du pays de retour dans cette vallée, Jean François Pompidor, esprit curieux, archiviste- né, féru d’histoire et de vestiges, habile preneur d’images... Il ne fait aucun doute, au surplus, qu’au-delà de cette information régulière et appréciée, qui renforce le sentiment d’appartenance à un passé commun, la collection d’aussi nombreux témoignages de la vie sociale locale enrichira avantageusement, avec le temps, le patrimoine documentaire de la haute vallée.

 

 

TROMPETTE ET VIEILLES ORGUES 2015-09-05

Donné entièrement au profit des travaux de la réfection de l’Eglise, le programme du concert « Orgue et Trompette » comprenait des œuvres de V.Ratgeber, JS. Bach, JG Walther, et Haendel.

Rappelons que B.Soustrot, le trompettiste, a été couronné plusieurs fois par de Grands Prix internationaux et a obtenu le Grand Prix de l’Académie du Disque Français.

Et signalons que Jean Dekynt, qui pour sa part se produisait sur l’orgue de l’église paroissiale du XVIII° siècle, a également gagné de nombreux prix, et est organiste à la Cathédrale St Pierre de Montpellier.  

LA TRADITIONNELLE FETE DE LA VILLE HAUTE DE PRATS 2015-08-22

Cargolade et sardanes

 

« Alegria d’amunt », la fête annuelle des plus hauts quartiers historiques de Prats de Mollo, a regroupé plus de 250 convives, pour, notamment, (en plus des grillades et autres gâteries) déguster les 6.000 escargots grillés à la braise, selon la tradition nord- catalane (seule la Province de Lleida en Catalogne - Sud, partage ce mode de cuisson), longuement et soigneusement préparés et assaisonnés. Le tout agrémenté de sardanes jouées par la cobla Mil.lenaria, et de chansons traditionnelles.